😱 Les risques de perdre sa rentabilité en location saisonnière

😱 Les risques de perdre sa rentabilité en location saisonnière

En tant qu’investisseur, il faut toujours essayer d’anticiper quelques années à l’avance ce qu’il pourrait se passer dans le marché dans lequel on investit et quelles serait les répercussions sur nos investissements.

C’est de ce constat que découle mon analyse dans cette vidéo et cet article sur le système de location saisonnière et les éléments qui font qu’on pourrait perdre rapidement sa rentabilité dans ce genre de location.

Faire des investissements immobiliers, c’est gérer un petit business. Mais j’avoue qu’en règle générale, l’immobilier si l’on a fait des bons calculs au préalable, est beaucoup plus facile que de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Il faut néanmoins faire la différence entre de la location longue durée et courte durée qui sont 2 choses vraiment très différentes et peuvent demander des compétences qui le sont également.

La location courte durée demande une gestion beaucoup plus complexe et s’approche plus d’une gestion entrepreneuriale et donc a des risques et des bénéfices qui peuvent être très différent de la location traditionnelle.

Fluctuation de la rentabilité de la location saisonnière :

  • La variabilité
    Suivant les saisons, l’emplacement et la concurrence qui propose le même type de logement, vous risquez d’avoir une baisse de rentabilité. Il suffit d’imaginer que l’immeuble à côté de chez vous fasse également de la location saisonnière ou que le marché de Noël qui vous rapporte chaque année beaucoup de location se délocalise pour que votre investissement perde d’une partie de son intérêt. Et donc vous risquez de gagner moins d’argent.
  • L’évolution du prix
    Le prix de la nuit en location saisonnière dans votre région dépend de beaucoup plus de choses que si vous faites de la location nue. Et en plus, il y a beaucoup plus de profils de personne qui peuvent se mettre à louer une partie de leur bien immobilier en location saisonnière et donc rapidement amener des chambres ou des petites maisons à louer à des prix très concurrentiels. Vous pouvez vous trouver en concurrence avec des personnes qui louent juste pour arrondir leur fin de mois et qui n’ont pas besoin de grandes rentrées financières et donc vous qui avez besoin de rembourser votre investissement êtes défavorisé.
  • Les taxes et les législations évoluent
    Même si ce type de location existe déjà depuis un certain temps, il représente maintenant une part non négligeable des locations courtes durées et touristiques et donc dérange les hôtels et autres services touristiques qui eux doivent payer plus d’impôts, sont soumis à plus de règles et qui donc ne peuvent pas concurrencer sur le prix. Pour remédier à cette situation, l’état belge est  en train d’essayer de réglementer et réguler le marché de la location saisonnière. C’est de cette façon que certaines taxes ont vu le jour et je ne pense pas que ça va aller vers un mieux dans les années qui viennent.
  • La commission des places de marché
    Ce sont les sites d’annonces de logement en location saisonnière comme airbnb, tripadvisor, homeway, etc. qui propose votre logement en location en prenant une commission à chaque location. Si demain tous ces sites décident de doubler leurs commissions, vous ne pourrez peut-être plus pouvoir louer au même prix ou obtenir autant de location. Ça pourrait avoir un encore plus gros impact si la majorité de vos locations viennent du même site internet.

Découvrez comment éviter de tomber dans ces pièges et toujours faire des investissements rentables en regardant la fin de la vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *