😱 Les risques de perdre sa rentabilité en location saisonnière

😱 Les risques de perdre sa rentabilité en location saisonnière

En tant qu’investisseur, il faut toujours essayer d’anticiper quelques annĂ©es Ă  l’avance ce qu’il pourrait se passer dans le marchĂ© dans lequel on investit et quelles serait les rĂ©percussions sur nos investissements.

C’est de ce constat que dĂ©coule mon analyse dans cette vidĂ©o et cet article sur le systĂšme de location saisonniĂšre et les Ă©lĂ©ments qui font qu’on pourrait perdre rapidement sa rentabilitĂ© dans ce genre de location.

Faire des investissements immobiliers, c’est gĂ©rer un petit business. Mais j’avoue qu’en rĂšgle gĂ©nĂ©rale, l’immobilier si l’on a fait des bons calculs au prĂ©alable, est beaucoup plus facile que de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Il faut néanmoins faire la différence entre de la location longue durée et courte durée qui sont 2 choses vraiment trÚs différentes et peuvent demander des compétences qui le sont également.

La location courte durĂ©e demande une gestion beaucoup plus complexe et s’approche plus d’une gestion entrepreneuriale et donc a des risques et des bĂ©nĂ©fices qui peuvent ĂȘtre trĂšs diffĂ©rent de la location traditionnelle.

Fluctuation de la rentabilité de la location saisonniÚre :

  • La variabilitĂ©
    Suivant les saisons, l’emplacement et la concurrence qui propose le mĂȘme type de logement, vous risquez d’avoir une baisse de rentabilitĂ©. Il suffit d’imaginer que l’immeuble Ă  cĂŽtĂ© de chez vous fasse Ă©galement de la location saisonniĂšre ou que le marchĂ© de NoĂ«l qui vous rapporte chaque annĂ©e beaucoup de location se dĂ©localise pour que votre investissement perde d’une partie de son intĂ©rĂȘt. Et donc vous risquez de gagner moins d’argent.
  • L’évolution du prix
    Le prix de la nuit en location saisonniĂšre dans votre rĂ©gion dĂ©pend de beaucoup plus de choses que si vous faites de la location nue. Et en plus, il y a beaucoup plus de profils de personne qui peuvent se mettre Ă  louer une partie de leur bien immobilier en location saisonniĂšre et donc rapidement amener des chambres ou des petites maisons Ă  louer Ă  des prix trĂšs concurrentiels. Vous pouvez vous trouver en concurrence avec des personnes qui louent juste pour arrondir leur fin de mois et qui n’ont pas besoin de grandes rentrĂ©es financiĂšres et donc vous qui avez besoin de rembourser votre investissement ĂȘtes dĂ©favorisĂ©.
  • Les taxes et les lĂ©gislations Ă©voluent
    MĂȘme si ce type de location existe dĂ©jĂ  depuis un certain temps, il reprĂ©sente maintenant une part non nĂ©gligeable des locations courtes durĂ©es et touristiques et donc dĂ©range les hĂŽtels et autres services touristiques qui eux doivent payer plus d’impĂŽts, sont soumis Ă  plus de rĂšgles et qui donc ne peuvent pas concurrencer sur le prix. Pour remĂ©dier Ă  cette situation, l’état belge est  en train d’essayer de rĂ©glementer et rĂ©guler le marchĂ© de la location saisonniĂšre. C’est de cette façon que certaines taxes ont vu le jour et je ne pense pas que ça va aller vers un mieux dans les annĂ©es qui viennent.
  • La commission des places de marchĂ©
    Ce sont les sites d’annonces de logement en location saisonniĂšre comme airbnb, tripadvisor, homeway, etc. qui propose votre logement en location en prenant une commission Ă  chaque location. Si demain tous ces sites dĂ©cident de doubler leurs commissions, vous ne pourrez peut-ĂȘtre plus pouvoir louer au mĂȘme prix ou obtenir autant de location. Ça pourrait avoir un encore plus gros impact si la majoritĂ© de vos locations viennent du mĂȘme site internet.

Découvrez comment éviter de tomber dans ces piÚges et toujours faire des investissements rentables en regardant la fin de la vidéo :