🤔 Est-ce une bonne idée la location saisonnière en Belgique ? (airbnb, booking, …)

🤔 Est-ce une bonne idée la location saisonnière en Belgique ? (airbnb, booking, …)

Étant propriétaire d’un logement mis en location saisonnière depuis maintenant 2 ans, je vais partager mon expérience et mes observations à propos de ce type de location en pleine expansion depuis maintenant plusieurs années.

La location saisonnière n’est pas le vilain petit canard de l’immobilier belge

La location saisonnière c’est le truc ! Le plus polémique dans le domaine immobilier, certain adorent et d’autres détestent, les raisons peuvent être multiples.

Pour ma part, je trouve ce genre de location vraiment génial et pour moi c’est l’avenir du tourisme en immersion. Ce que je veux dire, c’est que celui qui désirent découvrir d’un peu plus près comment les autochtones vivent, mais néanmoins pouvoir avoir des logements entiers avec certaines assurances et garanties, c’est le type de location idéale et ça permet également de proposer des logements à des prix low cost qui permet à des personnes de pouvoir voyager alors qu’autrement ça serait impossible.

Pour moi il faut réglementer les normes de sécurité et les standards en termes de qualités, mais pas interdire ce type de location. Car il risque d’en avoir de plus en plus, les gens ont de plus en plus de difficultés financières et surtout ils en ont marre de vendre leur temps pour 2 francs 6 sous parce que l’état taxe beaucoup trop le travaille alors que n’importe qui ou presque peut facilement récupérer plusieurs centaines d’euros par mois grâce à la location saisonnière en étant moins taxé et en y consacrant moins de temps.

Je pense plutôt que les états devraient s’adapter au nouveau monde et pas vouloir repousser l’inévitable.

En tant que propriétaire, peut-on devenir riche grâce à la location saisonnière ?

La réponse est bien sûre que oui ! Bon après c’est aussi valable pour tous les types de location immobilière dès qu’on fait les choses correctement.

La location saisonnière a l’avantage de pouvoir être réalisée avec peu de moyen financier quand on est déjà propriétaire. En louant une chambre de sa maison ou de son appartement par exemple. Mais on peut également louer notre logement les weekends quand on loge chez les amis, les parents ou beaux-parents ou encore aménager une cabane dans le jardin pour la louer l’été.

Les possibilités sont nombreuses et pour démarrer dans le domaine immobilier, ça peut être une belle porte d’entrée. Surtout que le cash que les locations génèrent peut être conséquent et permettre d’évoluer rapidement si on réinvestit cet argent.

J’ai publié une vidéo qui décrit plus en détail les raisons pour lesquelles on peut devenir riche grâce à la location saisonnière et les choses auxquelles il faut faire attention pour y arriver :

Pour ma part, ma maison se loue entre 600€ et 850€ par mois depuis maintenant 2ans et mes réservations viennent à 90% du site airbnb. Ces montants me permettent de payer mon emprunt, les taxes, le ménage, les impôts et de me rapporter entre 100€ et 350€ net par mois en plus. Et ça en offrant la possibilité aux voyageurs de pouvoir se loger dans une petite maison individuelle avec tout le confort pour pouvoir y vivre pendant un mois s’ils le désirent pour moins de 30€ par nuit.

Ils sont contents, je suis content, je gagne de l’argent, la vie est belle, l’investissement immobilier c’est trop cool.

Il y a même des fois des petits bonus qui apparaissent qu’on n’avait pas prévu qui ajoute du piment dans les épinards comment on dit.

Vidéo : Comment louer 2 fois la même nuit :

Mais pour gagner de l’argent de manière constante et en évitant les problèmes, il faut éviter certains pièges

Le domaine et les différents sous-secteurs de la location saisonnière sont plus complexes que ce qu’on pourrait croire et même si c’est un secteur très intéressant, il y a des choses auxquelles il faut faire très attention et il ne faut surtout pas croire que le marché est le même partout en Belgique et croire que ce qui fonctionne à Bruxelles fonctionnera dans les Ardennes par exemple.

Les principales places de marchés sont Airbnb, Booking, Wimdu, Abritel, Tripadvisor, … ont toute une clientèle légèrement différente avec des attentes différentes et également des lieux de prédilection. Donc, penser que parce que parce que je loue 90% de mon logement sur Airbnb ça va fonctionner pour votre logement est faux.

Et en plus de ça, sur chaque place de marché, il y a des concurrents différents et donc on peut être mieux placé ou louer plus cher sur certaines.

Le mieux c’est de mettre son annonce sur le maximum de site qui fonctionnent à la commission et voir ceux qui louent le mieux. À terme, on peut bouger l’annonce de certains sites si on a trop de mal à gérer l’agenda qui peut être difficile à gérer à terme.

Se tromper de place de marchĂ© : airbnb, tripavisor, abritel, immoweb, wimdu, …

Alors autre chose Ă  surveiller qui est tout aussi important si l’on ne veut pas se retrouver Ă  s’arracher les cheveux toutes les 2 semaines est la qualitĂ© du bien et sa facilitĂ© d’utilisation. Je m’explique, un investissement immobilier ne se caractĂ©rise pas que par sa rentabilitĂ©, mais Ă©galement par la facilitĂ© de gestion qu’il a et ça on en parle jamais.

En location saisonnière, on peut rapidement se retrouver à devoir se déplacer 50 fois pour les check-in et check out, à devoir réparer un robinet qui fuite toutes les 2 semaines ou encore avoir des appels de chaque locataire parce que la cuisine est difficile à utiliser.

Et je peux vous dire que les 200€ qui semblaient rentables sur papier peuvent vite se transformer en du 5€ de l’heure.

Donc il faut bien vérifier que tout fonctionne, est solide et simple d’utilisation. Et de ce qui est du check-in et check out, il existe des moyens de pouvoir s’en passer. C’est mon cas, je n’interviens que rarement dans ma maison, il peut se passer 2 mois avant que j’aie un appel de la part d’un locataire. Le temps que j’y investis est limité aux réponses aux questions envoyées par mail avant la réservation et à l’évaluation du locataire après réservation.

Il existe beaucoup d’autres choses auxquelles il faut faire attention avant de se lancer. Nouvelles lois, fiscalité, assurance, l’annonce et j’en passe, la location saisonnière demande un minimum de formation au départ pour éviter des mauvaises blagues par après.

Dans mon cas, j’avais acheté la formation de Cédric Anicette (un français) mais je ne la conseille pas, elle apporte quelques infos intéressantes qui m’ont aidées, mais la France et la Belgique n’ont rien avoir et je m’en suis vite rendu compte.

La locations saisonnière amènes beaucoup d’avantages :

La location nue traditionnelle à l’année peut vraiment être la misère quand on a des mauvais locataires. Qu’ils ne payent pas et/ou qu’ils détériorent le bien, ça peut se transformer en cauchemar et les pertes financières peuvent être énormes. Alors bien sûr il existe des assurances et des procédures en justice qui peuvent permettent de mettre le locataire dehors, mais ça peut durer plusieurs mois …

En location saisonnière c’est très différent, on peut avoir plus de dégâts,  ce qui est normal comme on met à disposition des meubles et qu’en plus ou loue à des personnes qu’on a jamais vu, mais en règle générale, ce sont les seuls inconvénients que l’on a. Et il existe une caution qui permet de couvrir une partie des dégâts.

En location saisonnière, lorsqu’on loue, les locataires ont payé d’avance sur les plateformes de réservation et donc on a jamais d’impayé. En plus les locataires ne s’éternisent jamais, car ils ont loué qu’une courte période.

Et on a même la possibilité d’y aller en vacances quand on veut ou de faire des travaux sans déranger personne comme on gère notre agenda comme on veut.

Si tu désires te lancer dans le domaine de la location saisonnière, bravo parce que tu te lance dans une belle aventure

La location saisonnière est vraiment une aventure à vivre, elle permet de se familiariser avec l’investissement immobilier avec beaucoup d’anecdotes et de belles rencontres à la clé.

Essaye juste de ne pas y aller tête baissée, il est préférable d’avoir un plan ou une stratégie pour éviter les pièges et être certains de ne pas avoir de problèmes et de gagner beaucoup d’argent tous les mois.

Si tu veux et si tu aimes mon contenu, tu peux accéder à ma formation qui te guide de A à Z et qui est en partie gratuite en t’inscrivant dans le formulaire ci-dessous. Mais attention, je ne veux pas que tu sois déçu, je veux que cette formation te fasse gagner de l’argent comme elle a pu le faire pour d’autres personnes et pour moi et donc si tu ne comptes pas la suivre et te lancer dans la location saisonnière, ne la suis pas !

Si suivre la formation ne t’intéresse pas, tu peux également t’informer sur YouTube en regardant mes vidéos (j’ai une playlist spéciale location saisonnière)

Soyons FORTS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *