3 étapes pour gagner des revenus passifs en Belgique

3 étapes pour gagner des revenus passifs en Belgique

Bon d’abord, je te le dis déjà directement, beaucoup de personnes te mentent.

Tu découvriras pourquoi à la fin de l’article.

Les revenus passifs, c’est un peu le but ultime de beaucoup de personnes quand on désire vivre tranquille.

Quand je dis tranquille, ça signifie avoir des rémunérations tous les mois suffisantes pour pouvoir vivre confortablement et ça sans devoir travailler.

Rien que dans cette petite phrase, il y a déjà plusieurs problèmes.

Parce qu’une rémunération suffisante, ça dépend de chacun.

Tes besoins, tes désirs et tes rêves ne sont pas les mêmes que les miens.

Et ce qui est différent aussi est la perception de ce qui est du travail ou non.

Moi par exemple, passer des heures sur l’ordinateur à écrire des articles de blog, je ne considère pas spécialement comme du travail.

C’est également le cas lorsque je cuisine.

Par contre, ne me demande pas de repasser ou de nettoyer, pour moi c’est pire que du travail.

Et pour toi c’est peut-être l’inverse.

Donc ce qu’on imagine toi et moi quand on parle de revenus passifs est différent.

Comme c’est différent, la façon d’y parvenir sera différente également.

1. Détermine ce que c’est des revenus passifs pour toi

La première chose quand on parle de revenus passifs, c’est de s’imaginer ce que personnellement on met derrière ça.

Beaucoup diront, des investissements immobiliers qui ramènent du cash-flow net.

Ou encore nous dira que c’est investir en bourse.

Et pour les entrepreneurs dans l’âme, ça sera un service par abonnement.

Mais souvent en réalité, on ne sait pas ce qu’y se cache derrière ces investissements et on ne se rend pas compte du temps et des efforts que ça représente.

On se fait une fausse idée du monde dans lequel on désire se lancer.

Au départ, tu es un peu comme un jeune capitaine de navire qui rencontre pour la première fois un iceberg.

Tu es confiant, tu te dis que l’obstacle devant toi sera facile à contourner.

Et surtout tu ne vois que le bout de glace qui brille au-dessus de la mer.

Alors qu’il y a un énorme et vilain morceau qui se cache.

➡️ Il y a énormément de revenus passifs différents

Je vais t’en lister quelques-uns, peut être que je vais t’en faire découvrir certains que tu ne connais pas.

Et évidemment, je n’ai pas la prétention de tout connaitre.

Donc la liste n’est pas exhaustive.

Des revenus passifs qui fonctionnent en Belgique :

  • L’investissement immobilier
  • Le placement boursier
  • La vente d’abonnements
  • La vente de livre
  • La musique sur des plateformes numérique
  • Engager du personnel
  • La pub sur un blog à fort Traffic
  • Le dropshipping
  • La vente de formation en ligne
  • L’affiliation
  • Vendre des photos
  • Louer du matériel

Sans oublié que chacun de ces systèmes on des variantes et des sous-catégories qui peuvent être exploitées de différentes manières.

➡️ Imagine ta vie avec des revenus passifs

On s’imagine sur une belle plage au sable fin en train de siroter un cocktail.

Et pendant qu’on profite, notre compte se remplirait tout seul.

En réalité, le début ne ressemble pas à ça.

En plus pas certains que tu t’ennuierais pas très vite de la plage.

Pour ma part, je suis loin d’avoir suffisamment de revenus passifs pour dire d’arrêter de travailler.

Néanmoins, je vais te parler d’un truc que j’ai vécu plusieurs fois et qui est réellement magique.

J’ai déjà gagné à de nombreuses reprises de l’argent pendant que je dormais.

Imagine que la première chose que tu vois quand tu te lèves le matin, c’est 2 mails sur ton GSM qui te dit que tu viens de gagner de l’argent en dormant.

Le premier te dit que tu as touché 70€ de la location d’un bien sur Airbnb  et l’autre te dit que tu as fait la vente d’une formation en ligne à 190€.

Personnellement, ça m’est déjà arrivé plusieurs fois et je peux te dire que tu commences ta journée avec une énergie d’enfer.

Et que peu de chose saurait gâcher ta bonne humeur.

2. Identifie les problèmes qui t’empêchent d’avoir des revenus passifs

J’ai détecté 2 problèmes majeurs lorsqu’on désire se lancer dans la mise en place de revenus passifs.

➡️ La mauvaise analyse des coûts d’opportunité

Le coût d’opportunité est la perte de ressources (temps, argent, choix …) liée à une autre décision qu’on a prise.

Par exemple imagine que demain je passe 10h. par semaine à écrire un livre.

Ben je n’aurais plus de temps pour créer des nouvelles formations en ligne.

Et donc le coût de la mise en place de ce projet de revenus passifs est du temps qui pourrait être mieux investi.

Les choix que l’on prend ont toujours des répercussions.

Et celles-ci peuvent parfois dépasser ce qu’on avait imaginé.

Que ce soit en positif ou en négatif.

➡️ Le 100% passif n’existe pas

Des revenus sans vendre ton temps directement, oui ça existe.

Je t’en ai d’ailleurs listé plusieurs plus haut.

Mais des revenus qui ne demandent aucun investissement en termes de temps ou d’argent pour être maintenus, il n’en existe presque aucun.

En immobilier, tu dois toujours t’occuper de tes locataires ou si tu soumissionnes de l’agence qui s’en occupe.

Sur internet, tu dois continuellement créer du contenu intéressant pour ne pas que les gens t’oublient.

Les autres types de revenus passifs, je les connais moins donc je ne sais pas quelles sont les contraintes.

Mais je suis certain qu’il doit y en avoir.


Et suivant ceux dans lesquels tu as choisi d’investir, ta nouvelle vie devra s’adapter et tu devras travailler.

Même si c’est mois et pour plus, tu devras quand même le faire et c’est la que c’est important d’avoir investi dans quelque chose qui nous plaît.

Parce que tu connais le proverbe, si ton travail c’est faire quelque chose que tu aimes.

Tu passeras tes journées à t’amuser au lieu de travailler.

Si en plus c’est pour du passif, tu imagines la belle vie que tu vas te construire.

Donc, choisis bien un type d’investissement qui te crée des revenus passifs dans un domaine que tu aimes.

Tu auras également plus de chances de franchir le cimetière de 90% des gens qui est la phase de démarrage.

3. La solution pour réussir à se construire des revenus passifs en Belgique

En réalité, c’est très simple pour créer un revenu passif.

Il n’y a que 2 règles immuables.

  1. Avoir un produit à vendre ou à louer qui peut l’être sans qu’on y passe du temps.
  2. Avoir un système qui trouve automatiquement des nouveaux clients ou qui fidélise les existants.

Pose-toi toujours ces 2 questions à chaque fois que tu désires investir dans quelque chose

De cette manière, tu seras toujours certain d’investir dans du long terme.

Il est également très important de se fixer un objectif minimal à réaliser lors de la mise en place, peu importe ce qu’il peut arriver.

C’est une bonne pratique qui permet de se dépasser et d’éviter d’abandonner avant d’avoir eu l’opportunité que ce qu’on est en train de mettre en place nous rapporte des rémunérations.

Exemple si tu veux écrire un livre, fixe-toi l’objectif minimal de terminer de l’écrire et d’avoir été trouvé un éditeur.

Comme ça au moins tu auras tenté ta chance, ce qui n’est pas le cas si tu passes 6 mois à écrire la moitié de ton livre puis que tu abandonnes.

En immobilier, tu pourrais te fixer comme objectif après avoir préparé ta situation financière de signer 10 offres d’achat.

Comme ça tu te donnes l’opportunité de réellement devenir investisseur. Et tu ne restes pas dans l’analyse à attendre.

Recherches utilisées pour trouver cet articles :Qui peu avoir un revenu abbis an beque